top of page

L'ANADE, un pilier pour entreprendre en Algérie en 2023

Dernière mise à jour : 1 juin 2023

L’Algérie, pays riche en histoire et en potentiel, est un terrain fertile pour les entrepreneurs audacieux désireux de relever des défis de taille. Parmi les acteurs principaux qui soutiennent ces initiatives audacieuses, nous trouvons l'Agence Nationale d'Appui et de Développement de l'Entrepreneuriat (ANADE), qui joue un rôle essentiel dans le soutien aux entrepreneurs et à la croissance économique en Algérie.



En 2023, l'Algérie se distingue par une économie en pleine expansion. Son PIB nominal est estimé à 206,01 milliards de dollars US et son taux de croissance réel est de 2,6%​. Ces chiffres témoignent de l'élan économique que connaît le pays, offrant ainsi des opportunités inouïes pour entreprendre en Algérie.


L'ANADE, consciente de ces opportunités, a annoncé la mise en place d'un mécanisme visant à promouvoir l'investissement dans la création de start-ups.

L'ANADE s'engage donc à soutenir les entrepreneurs algériens, non seulement en fournissant des financements, mais aussi en offrant des formations dans les domaines de l'entrepreneuriat et de la gestion. C'est une initiative louable qui démontre que réussir en Algérie n'est pas seulement une question de profits, mais aussi de contribution à la société.


Entreprendre en Algérie en 2023, c'est donc participer à une économie en plein essor en bénéficiant du soutien d'organisations telles que l'ANADE. Il est clair que le gouvernement algérien, par le biais de l'ANADE, s'engage à fournir un soutien substantiel à ceux qui sont prêts à saisir ces opportunités et à contribuer à la croissance et au développement du pays.


Entreprendre en Algérie en 2023 offre une multitude d'opportunités soutenues par des initiatives gouvernementales comme celle de l'ANADE. Ces initiatives offrent non seulement un financement, mais aussi un soutien et une formation qui peuvent aider les entrepreneurs à réussir et à prospérer dans un environnement économique dynamique.


Monia et Marc MAUCO

25 vues0 commentaire
bottom of page