top of page

TA SITUATION EST TEMPORAIRE, SI QUELQUE CHOSE DOIT CHANGER,CA NE DÉPEND QUE DE TOI !!!

Ce n’est que pour l’âme que la mort est une libération. C’est à l’instant de la mort que nous apprenons qui du corps de l’esprit ou de l’âme est aux commandes, c’est au moment de ta mort que tu découvres qui tu es vraiment.

Pour ressentir de la gratitude envers la vie et les choses qui t’arrivent, tu dois arrêter de te juger en permanence, arrêter de juger ton envie de rire, ton envie de pleurer, arrêter de te juger quand tu perds et quand tu gagnes.

Il faut que tu fasses ce que tu aimes sans y porter un jugement et sans te préoccuper de ce que pensent les autres. Si c’est ce que tu aimes et ce qui te fais plaisir.

Si tu n’oses pas faire quelque chose de peur d’être jugé car tu n’es pas supposé le faire est frustrant et t’apportera de la frustration et des regrets.

Il faut que tu apprennes à reconnaître ce dont tu as besoin, a identifier les indices qui se présentent à toi et que tu les suives.

A partir du moment où tu arrives à ne pas t’en vouloir de ne pas avoir pris cette décisions, de ne pas avoir dit ces paroles ou de ne pas avoir fait ces choses, tu deviens meilleur que ce que tu étais.

  • Ne juges pas ce que tu fais et ce que tu n’as pas choisis de faire, inutile d’en débattre tout seul dans ta tête.

  • Ne contredit pas ce que tu ne comprends pas, ne critiques pas ce qu’aiment les autre, n’attaque pas quelqu’un qui pense différemment de toi, ne rejette pas une pensée différente de la tienne. Car, en faisant ainsi, tu te fermes à la moitié de ce que peux t’offrir l’univers.

  • Ne juge pas avant d’avoir étudier les autres possibilités car accepter toutes les options possibles te permettra de choisir ce qui il a de mieux en pleine conscience.

- Ce que tu penses, mais dont tu ne parles jamais par la suite, crée un certain plan.

- Ce que tu penses et dont tu parles, crée un autre plan

- Ce que tu penses, dont tu parles et que tu fais, crée ta réalité.


Qu’est-ce que la gratitude ?

C’est le fait d’être reconnaissant par avance. C’est la plus grande clé de la création… Être reconnaissant avec d’avoir réaliser son objectif car si tu sais à l’avance que tu vas réussir et que tu as de la gratitude envers ça alors, tu ne peux pas échouer car pour toi, tu as déjà gagné.

Pour gagner la course, imagine toi sur le podium avec ta médaille autour du cou, entend les applaudissements du public, ressent les émotions qui envahissent ton corps, tu as remporté la victoire, tu as gagné. Sois en reconnaissant avant que ça arrive et ça arrivera.

Certains d’entre nous marchent éveillés, en pleine conscience, ils savent quoi faire, comment faire car ils ont décidé de vivre leur vie et là mener comme ils l’entendent, d’autres marchent tels des somnambules, ils errent sans savoir quel direction donner à leur vie, dans l’attente de croiser une lanterne qui leur montrera le chemin, certain d’entre eux ce perdent, d’autres passent à coté de leur vie et meurent en emportant avec eux tous leurs rêves, leurs espoirs et leurs talents perdus.

Pense à chaque instant à ce que tu veux être, faire et avoir. Et quand ce sera clair et évident pour toi, ne pense plus à rien d’autre, n’imagine aucune autre possibilité car le faire t’écarterais de ce que tu veux.

Débarrasse toi de toutes tes pensées négatives, abandonnes tout pessimisme, élimine tous les doutes, rejette toutes les peurs. Tu dois entrainer ton esprit à la pensée créatrice.


Lorsque tes pensées sont claires et solides, vis les comme des vérités, dis-les à pleine voix. Utilise le pouvoir créatif le plus puissant qu’est le « JE SUIS » car tout ce que tu penses et tout ce que tu dis après ces mots déclenches ces expériences, les invoque et te les amène. L’univers ne connait aucune autre manière de fonctionner, il ne sait prendre aucune autre route. Il répond au « JE SUIS » comme le génie à la lampe

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page